Gérer son stress : un atelier gratuit aux Cadets de Bretagne

Gérer son stress : un atelier gratuit aux Cadets de Bretagne

#Interview

Examens scolaires ou médicaux, surmenage au travail, surcharge mentale à la maison : le stress, dans l’ère contemporaine, semble partout.

Pour apprendre à le contrer ou, au mieux, à l’apprivoiser, un atelier gratuit est organisé aux Cadets de Bretagne. Y interviendront 4 professionnels que l’association connaît bien : Alexandre (Yoga), Bertrand (Sophrologie), David (Judo) et Valentin (Sport Santé).

L’atelier se déroulera dans le foyer de l’association, au 139 rue d’Antrain, le 31 mai à 18 heures. Il n’est pas requis d’être adhérent.

Guillemette, qui est à l’initiative de l’événement avec Aurore, s’exprime à son sujet.

Interview

Bonjour Guillemette, comment se déroulera la rencontre du 31 mai ?

Guillemette : Bonjour ! Ce rendez-vous sera en trois temps.
D’abord, pendant 15 à 20 minutes, moi et Aurore présenterons ce qu’est le stress, ses mécanismes, ses effets. Nous distinguerons le bon stress du mauvais, au travers d’exemples concrets.
Ensuite, les participants s’essayeront à quatre petits ateliers thématiques qui présentent tous des techniques permettant de mieux gérer son stress.
Enfin, nous nous réunirons autour d’un pot pour échanger sur nos expériences et sur les sensations perçues au moment des ateliers.

Ces 4 ateliers seront animés par des professionnels aux CV originaux…

Guillemette : En effet ! Je suis très heureuse des propositions faites par les quatre intervenants : ils apportent des idées différentes mais complémentaires, cohérentes avec leur personnalité.
Bertrand s’appuiera sur son expérience comme sophrologue et comme professeur de théâtre et Alexandre fera la démonstration de certaines techniques de Yoga. David partagera sa vision des Arts Martiaux et ce qu’implique le contrôle de soi, et Valentin fera part de ses compétences en Sport Santé.

Nous avons constaté que les ateliers de Sophrologie et de Yoga répondent particulièrement au stress chronique, tandis que les deux suivants se montrent plus efficaces pour le stress ponctuel.

 

Personnellement, que fais-tu pour ne pas te laisser dépasser par le stress ?

Guillemette : Je reviens à moi, à mon corps. Tandis que l’esprit peut divaguer d’une idée à une autre, et s’affranchir du temps, les sensations corporelles, elles, sont ancrées dans l’instant. Et c’est apaisant de revenir au réel, de prendre du recul. Alors, je me concentre sur mon corps, sur mes sensations.

Related Posts